RankBrain est le système d’intelligence artificielle développé par Google pour le classement des pages de résultats. Lors de son lancement, il n’opérait que sur 15% des nouvelles requêtes du moteur de recherche, mais Google semble aujourd’hui l’avoir appliqué à l’ensemble des recherches effectuées.
En effet, RankBrain est devenu le 3ème critère de positionnement des résultats de recherche, après les liens et le contenu. 

Essayons ensemble de comprendre les grandes lignes de cette intelligence artificielle, pour continuer à bien se positionner en SEO.

RankBrain, comment ça marche ?

RankBrain, est une intelligence artificielle développée en 2015 par Google. Elle a été conçue pour aider le moteur de recherche à analyser les requêtes complexes des utilisateurs et déterminer leur intention de recherche, c’est-à-dire l’objectif des utilisateurs lorsqu’ils font une requête sur Google, pour proposer les réponses les plus pertinentes à cette intention.

Outre l’intelligence artificielle, RankBrain s’appuie également sur le Machine Learning. Cette technologie permet à l’intelligence artificielle d’apprendre d’elle-même, au fur et à mesure de ses expériences.

RankBrain est ainsi capable de relier les recherches précédentes et les comportements d’un utilisateur, afin de mieux déterminer ses intentions et adapter, à chaque nouvelle requête, les résultats qui seront affichés. 

Par exemple, si un utilisateur fait une requête basée sur un mot imprécis, RankBrain ne va pas se contenter d’une recherche de ce même mot-clé, mais va également parcourir les synonymes ou autres contenus similaires pouvant répondre à la requête de l’utilisateur.

Le premier résultat d’une requête pourrait donc ne pas contenir le mot-clé de cette même requête, mais tout de même apparaître en top position car il sera jugé plus pertinent d’après l’intelligence artificielle.

Résultat de recherche "Courses"
Exemple de requête avec le mot-clé « Courses »

Dans l’exemple ci-dessus, le mot clé “courses” aboutit sur des thématiques très différentes : le premier résultat correspond aux courses alimentaires dans un supermarché, tandis que les suivants traitent de courses automobiles et de course à pied. 

Si durant 10 requêtes du mot “courses” , l’utilisateur clique systématiquement sur un lien faisant référence à la course à pied, RankBrain va comprendre l’intention de l’utilisateur et ne proposer à l’avenir que des résultats liés à la course à pied.

Quelles conséquences pour le SEO ?

D’après Greg Corrado, cofondateur du système d’IA de Google, RankBrain est désormais le 3e critère de positionnement après les liens et le contenu. RankBrain a donc un rôle important dans la décision du ranking des recherches, et il est essentiel d’en tenir compte pour non seulement optimiser au mieux son site mais également lors de l’analyse de son suivi de positions

Optimiser son positionnement Google

Si l’on suit le fonctionnement de RankBrain, il est faux de considérer l’ancienne formule: “un mot clé recherché = une page comportant le mot clé exact”

À la place, un mot clé fait désormais référence à des synonymes, à des mots du même champ lexical, à des recherches faites ultérieurement, etc.

 S’il est difficile de déterminer la recette magique pour améliorer son positionnement, il est certain que la qualité du contenu du site a un rôle majeur.

Quelles astuces pour devenir conforme à RankBrain ?

1) Miser sur des mots-clés complémentaires

Nous l’avons vu précédemment, RankBrain ne traite pas uniquement un mot clé, mais tout terme qui pourrait y être lié. Il est donc recommandé de cibler large au moment de la recherche de mots-clés, en essayant de se concentrer sur des requêtes plus longues (“long-tail”), sur des synonymes, sur les participes de verbes conjugués, etc. 

Mot clé : Course à pied
Champ lexical : Footing, Jogging, Running, athlétisme, compétition, dossard, sportif, courir, VMA, marathon, foulées, plan d’entraînement, etc.

2) Répondre aux questions de l’internaute

Le but de RankBrain est d’analyser et de comprendre les besoins des utilisateurs au cours d’une requête.

Pour que ce système choisisse d’afficher votre site en priorité, il est nécessaire d’anticiper la demande des utilisateurs et d’offrir en amont du contenu pertinent qui réponde à leurs besoins.

Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google, a donné son conseil pour optimiser son ranking:

Try to write content that sounds human.
Essayez d’écrire du contenu qui sonne humain.”

Il est ainsi conseillé de rédiger du contenu le plus naturellement possible, en essayant de se mettre à la place d’un utilisateur qui viendrait chercher des informations particulières sur votre site.

3) Analyser l’efficacité de votre contenu 

Taux de rebond, temps passé sur le site, actualité du contenu etc, RankBrain prend de plus en plus en compte ces données pour interpréter la pertinence d’un résultat de recherche.

Plus votre taux de rebond sera faible, plus le temps passé sur une page sera long, et plus vous aurez de chances que l’IA fasse apparaître votre page dans les premières positions. Il est ainsi important de suivre l’évolution de ces données et d’agir si l’un de ces indicateurs devaient ne pas être bon.

Analyse de données sur Google Analytics
Analyse de données sur Google Analytics

Exemple:
– Le taux de rebond augmente fortement si le temps de chargement de votre page est trop long.
– Publiez de nouveaux posts ou mettez à jour vos articles pour actualiser au maximum votre contenu.

En conclusion, RankBrain vise à valoriser les contenus de qualité, tournés vers le consommateur et la demande, pour améliorer l’expérience utilisateur. Cette technologie peut donc devenir un véritable coup de pouce pour le référencement de votre site web ! 

Vous avez un doute concernant l’optimisation de vos pages internet ? Effectuez dès à présent, gratuitement, un audit de votre site web sur octopulse.io.

Write A Comment